Critique : « L’Éveil du Léviathan » (The Expanse – T1), de James S. A. Corey

Quatrième de couverture : L’humanité a colonisé le système solaire (Mars, la Lune rebaptisée Luna, la Ceinture d’astéroïdes et au-delà), mais les étoiles restent toujours hors de sa portée.

Jim Holden est second sur un transport de glace qui effectue la navette entre les anneaux de Saturne et les stations installées dans la Ceinture. Quand son équipage et lui croisent la route du «Scopuli», un appareil à l’abandon, ils se retrouvent en possession d’un secret qu’ils auraient souhaité ne jamais connaître. Un secret pour lequel certains sont prêts à tuer, et à une échelle impensable pour Jim et son équipage. La guerre dans tout le système solaire devient inévitable, à moins qu’il ne découvre qui a abandonné ce vaisseau, et pourquoi.

L’inspecteur Miller recherche une jeune femme. Elle n’est qu’une personne parmi des milliards, mais ses parents ont les moyens, et l’argent peut beaucoup. Quand l’enquête le mène au «Scopuli» et à Holden, devenu sympathisant des rebelles, Miller comprend que cette jeune femme est peut-être la réponse à tout.

Holden et Miller doivent désormais jouer la partie en finesse, entre le gouvernement de la Terre, les révolutionnaires des Planètes extérieures et certaines firmes aux visées obscures. Leurs chances sont minces mais au cœur de la Ceinture les règles sont différentes, et un petit vaisseau peut changer le destin de l’univers.

Thriller interplanétaire mâtiné de noir et d’éléments horrifiques, ce premier volet de la saga The Expanse dépoussière furieusement le genre du space opera. Le cycle, composé de 9 tomes dont 8 sont déjà parus, a été adapté en série télévisée.

James S. A. Corey est le pseudonyme derrière lequel se cachent l’auteur de fantasy et de science-fiction Daniel Abraham et Ty Franck, qui n’est autre que l’assistant de George R. R. Martin. 

Détails techniques :

Science-fiction – T1 de la série intitulée The Expanse

Editeur : Hachette Book Group, Orbit (anglais, 2011) / Actes Sud (2014) / Livre de Poche (2018)

640 pages (broché) / 912 pages (LDP)
Broché : 23,80 € / Babel (poche Actes Sud) : 10,90 € / LDP : 9,90 € / Numérique : 10,99 €

L’Éveil du Léviathan est le premier des neuf tomes que comportera The Expanse (Ndlr : huit sont déjà parus et le neuvième, La Chute du Léviathan, sortira en mai 2022 chez Actes Sud), écrit par James S.A. Corey. Un roman de SF adapté depuis en une plutôt bonne série éponyme.

En bref : dans le futur, l’histoire de deux enquêtes qui déclenchent une guerre entre la Terre, la colonie Martienne et les colons de la ceinture d’astéroïdes !

Dans un futur relativement proche, l’humanité a progressé sur le chemin de la conquête spatiale. D’abord, Mars a été colonisée, et maintenant c’est au tour de la ceinture d’astéroïdes d’abriter les rejetons de la race humaine, toujours à l’affût de nouvelles ressources à exploiter. Une joyeuse expansion qui donne son nom au bouquin, et qui n’est pas sans poser problème. Pourquoi ? Parce que Mars a depuis longtemps décidé de faire preuve d’indépendance auprès des fossiles de la vieille Terre, et que les descendants des colons sur la ceinture d’astéroïdes en ont plus qu’assez de trimer sur des cailloux stériles, risquant leur vie à chaque instant dans des conditions précaires au profit des magnats des deux planètes.

« Passionnant. » Hubert Prolongeau, Télérama.

Miller, inspecteur sur la ceinture d’astéroïdes, est chargé d’enquêter sur la disparition d’une riche héritière Terrienne et de la ramener à ses très chers parents par tous les moyens, y compris en la kidnappant si nécessaire.

Pendant ce temps, Jim Holden, officier sur un gros transporteur de glace, croise la route du vaisseau abandonné, le Scopuli. Ce dernier contient un secret d’importance, que sont prêts à protéger des adversaires mystérieux. Lesdits adversaires ouvrent le feu, et, quelques destructions d’astronefs plus tard, c’est le début d’une situation explosive. La Terre, Mars et les habitants de la ceinture s’accusant mutuellement d’être responsables.

Et voilà la recette pour une bonne grosse pagaille, véritable course aux armes entre trois factions se haïssant cordialement, avec au milieu un équipage un peu perdu qui se demande dans quel pétrin il s’est fourré.

J’ai bien aimé ce livre pour ses personnages : un inspecteur à l’esprit dérangé et qui se veut justicier… prêt à tuer n’importe qui sur son chemin. On trouve également un capitaine bardé de bonnes intentions, mais avec des plans foireux pour se sortir de la panade et tellement naïf qu’il trouve chaque fois le moyen d’empirer les choses.


Bien qu’expédié par moment au profit de l’action, le contexte politique des échanges entre les différentes colonies est intéressant. Le lecteur averti y trouvera un parallèle avec l’époque de la colonisation (terrestre cette fois). Enfin, on voit que l’auteur a effectué pas mal de recherches scientifiques pour donner un fond crédible qui renforce l’immersion… enfin au début.

« Un premier volume particulièrement séduisant. » Jean-Pierre Fontana, L’Écran fantastique

En somme, un livre qui serait excellent sans la fin du que j’ai trouvé décevante par son côté tirée par les cheveux. Sans spoiler, disons que le pouvoir de l’amouuur donne apparemment des pouvoirs même post-mortem et enfin que les « méchants » sont incroyablement bons pour ne rien faire. L’histoire, malheureusement, ne se termine pas comme il s’agit du premier tome, aussi suis-je resté sur ma faim. Il faudra lire la suite pour voir la résolution des grands mystères, c’est dommage, j’aurais bien aimé un peu plus de grain à moudre.

L’œuvre a bénéficié en 2015 d’une adaptation étonnamment fidèle en série TV (aussi bien au niveau du ton que du contenu). Si vous aimez la bonne SF, qui ne se contente pas de vous mettre de petits hommes verts et des lasers partout, jetez-y un œil. Un peu « lente » à démarrer, elle vaut néanmoins le coup, ne serait-ce que pour l’ambiance glauque et oppressante qui s’établit au fil du temps.

Une critique de Cluric

2 commentaires Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s