Critique : « Premier Sang » (La Première Loi – T1), de Joe Abercrombie

Quatrième de couverture : Logen Neuf-Doigts, le barbare le plus redouté du Nord, a finalement vu sa chance tourner : son dernier combat risque bien d’être celui de trop.

Jeune, séduisant et passablement égoïste, le capitaine Jezal dan Luthar n’a rien de plus dangereux en tête qu’arnaquer ses amis aux cartes, s’enivrer et remporter le tournoi annuel d’escrime.

L’Inquisiteur Glotka, tortionnaire accompli, ne rêve que de voir l’arrogant capitaine tomber entre ses mains. Lui ou un autre… car Glotka déteste tout le monde à parts égales.

Et Bayaz, vieillard irascible, est peut-être le Premier des Mages, peut-être un imposteur, mais très certainement la source des ennuis qui s’apprêtent à accabler Logen, Jezal et Glokta.

Alors que de funestes complots se trament et que des querelles millénaires remontent à la surface, la ligne qui sépare les héros des traîtres est plus tranchante que le fil d’une épée.

« Je recommande vraiment la lecture de cette trilogie, rafraichissante, drôle et couillue qui donne un petit élan d’originalité à la fantasy (sans pour autant la révolutionner), mais avec style et panache. » L’Ours inculte

Né en 1974, Joe Abercrombie a été monteur sur des documentaires et des concerts avant de se consacrer à l’écriture. Le succès fut immédiat. Publié dans près de 15 pays, il se place en tête des meilleures ventes avec chaque nouvel ouvrage, au côté de J.R.R. Tolkien, Terry Pratchett et George R.R. Martin. Il a été qualifié par le Times de « l’étoile la plus brillante de la nouvelle génération d’auteurs de Fantasy britannique ».

Il se lance en 2002 dans l’écriture de sa première œuvre, la trilogie La Première Loi qui rencontre rapidement un grand succès.

Suivront ensuite Servir froid, Les Héros et Pays Rouge, oneshots se déroulant dans le même univers… Il rédige ensuite la trilogie La Mer éclatée dans un style viking spaghetti.

Avec Un soupçon de haine, il lance une seconde trilogie L’Age de la folie qui se déroule dans l’univers de la Première loi.

Joe Abercrombie vit à Bath, dans le Somerset, avec sa femme et et ses deux enfants et partage son temps entre son métier d’éditeur de film et l’écriture de futurs romans de fantasy.

« Délicieusement tordu et cruel. Abercrombie écrit de la Fantasy comme personne d’autre. » The Guardian

Détails techniques :

Dark Fantasy – Trilogie

Editeur : Gollancz (anglais, 2006-2008) / J’ai Lu (2007-2012) / Pygmalion (2010-2011) / Milady/Bragelonne (2017-2018)

T1 – Premier Sang (tout d’abord édité sous le titre L’Éloquence de l’épée) : 720 pages (poche), 9,20 € (poche) ou 5,99 € (numérique)

T2 – Haut et court (tout d’abord édité sous le titre Déraison et Sentiments) : 760 pages (poche), 9,20 € (poche) ou 5,99 € (numérique)

T3 : Dernier Combat (tout d’abord édité sous le titre Dernière Querelle) : 878 pages (poche), 9,20 € (poche) ou 5,99 € (numérique)

« Au final, La Première Loi est sans aucun doute une trilogie à découvrir, qui ravira particulièrement les amateurs de Dark Fantasy, à défaut de convaincre systématiquement les autres dans tous ses aspects. » Elbakin.net

« Si vous connaissez I’univers de Joe Abercrombie, vous allez vous régaler et retrouver avec plaisir sa plume alerte et son écriture vivante toujours aussi mordante, drôle, intelligente et nuancée. […] Le plus grand romancier de Fantasy de sa génération ! » Lanfeust Mag

1. Critique de SALVEK

Salvek est le créateur du blog Fantasy au petit-déjeuner. Il y publiait des critiques vidéo excellentes qui m’ont fait découvrir de véritables perles littéraires. Malheureusement, le blog est à l’arrêt depuis quelques années. Il serait cependant dommage d’oublier les conseils de ce libraire passionné et je vais donc partager avec vous quelques-uns d’entre eux.

Une critique de Salvek publiée le 23 mai 2008 sur son blog Fantasy au petit-déjeuner  à cette adresse.

2. Critique de CRAZYNATH

Abercrombie est un auteur dont je possède plusieurs titres dans ma Pal plus que gigantesque. Cependant, pour le moment, je n’avais lu (et adoré) que Servir froid.
Cela faisait un petit moment que je repoussais cette lecture que plusieurs personnes m’encourageaient à faire, et puis voilà, je me suis lancée…
Une chose est sûre, à l’issue de la lecture du premier tome de cette trilogie, on n’en ressort pas indemne. Il faut dire que l’histoire est fort dense et on ne s’ennuie pas un instant tout au long de ces 700 et quelques pages… Pas de temps mort, pas un seul instant où l’on a l’impression de s’ennuyer, de trouver un quelconque ralentissement…. Bref, une lecture au rythme soutenu comme je l’aime… Et surtout des personnages hauts en couleurs, que l’on adore, même s’ils sont loin d’être bardés de vertus… Oui, on est loin des héros parfaits, et c’est pour cela qu’on aime et en redemande ! Un humour et des réflexions cyniques et grinçantes, moi, j’adore !!
Je reconnais que mon avis à l’égard de certains personnages a vraiment évolué au fur et à mesure de ma lecture… Au début, Glotka me faisait un peu froid dans le dos et me semblait plus qu’antipathique, d’autant plus qu’il exerce une profession pas vraiment glorieuse et reluisante… Et puis, au fur et à mesure, je me suis mise à l’apprécier et à guetter ses réflexions plus que bien senties…
Ce premier épisode a vraiment servi de mise en bouche et l’auteur a pris son temps pour planter le décor. Cela m’a parfaitement convenu, au moins on a le temps d’apprendre à connaitre les différents protagonistes, même si perso, je suis loin d’avoir deviné ce que nous promet la suite (et c’est très bien comme cela).
Vite le deuxième tome !

Critique du tome 2

Critique du tome 3

Une critique de Crazynath publiée le 9 février 2021 sur Babelio  à cette adresse.

3 commentaires Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s