Critique : « Une danse avec les dragons » (Le Trône de Fer – T15), de George R.R. Martin

Quatrième de couverture : Tyrion Lannister, membre éminent de la famille régnant sur Westeros, n’aurait jamais imaginé en être un jour réduit à jouer les bouffons. Capturé par des esclavagistes lors de la traversée qui devait l’amener à Meereen, puis vendu à un riche marchand, il doit apprendre à maîtriser l’art difficile de la joute à dos de cochon pour assurer sa propre survie. Mais peu importe la manière, seul compte le résultat : s’il faut en passer par là pour attirer l’attention de Daenerys Targaryen, qui a rétabli la paix dans sa cité en épousant Hizdahr zo Loraq et rouvert les arènes de combat, ainsi soit-il. Au moins a-t-il réussi à garder la tête sur les épaules, une prouesse dont ne peuvent se targuer tous les nains du royaume. Pendant ce temps, au Nord, les portes de Winterfell demeurent obstinément closes, tandis que la forteresse disparaît peu à peu sous un épais manteau de neige. Ses occupants, victimes d’un mystérieux tueur en série, finissent par se demander si les remparts servent à les protéger de l’assaut de moins en moins probable des troupes de Stannis Baratheon ou à sceller leur tombeau. Car l’Hiver n’a jamais été si proche…

« Toujours aussi à l’aise dans l’art du twist, de la scène choc et du cliffhanger, George R. R. Martin ne nous épargne rien dans ce nouveau roman. » SciFiUniverse

Né en 1948 dans le New Jersey, George R.R. Martin vendit sa première nouvelle à la revue Galaxy en 1970 et ne cessa jamais d’écrire depuis, que ce soit sous la plume d’un journaliste, d’un scénariste pour la télévision ou d’un romancier à plein temps. Tous les genres de l’imaginaire ont connu ses faveurs : science-fiction d’abord (L’agonie de la lumière, Chanson pour Lya, …), puis fantastique (Riverdream, Armageddon Rag), mais c’est aujourd’hui à la fantasy qu’il consacre tout son temps. Son immense saga Le trône de fer – une fresque épique à mi-chemin entre Les rois maudits et Excalibur – connaît un tel succès mondial que la chaîne américaine HBO l’a adaptée en série télévisée sous le titre Game of Thrones. Il est également l’auteur de Dragon de glace chez Flammarion jeunesse et directeur de la série Wild Cards publiée chez J’ai lu.
George R.R. Martin a été récompensé par de nombreux prix littéraires et a été sélectionné par le magazine Times dans la liste des 100 personnes les plus influentes du monde en 2011.

Détails techniques :

Fantasy – T15

Editeur : Bantam (USA, 2011) / Pygmalion (2013) / J’ai Lu (2015)

432 pages (broché) / 544 pages (poche)

Broché : 19,90 € / Poche : 8,50 € / Numérique : 8,49 €

Bon, et maintenant ?
Je me suis astreinte à lire les trois derniers tomes de la série au compte-gouttes, sachant qu’après leur lecture il me faudra ronger mon frein très très longtemps…
Voilà, j’ai terminé Une danse avec les dragons et je suis bien sûr partagée entre plusieurs sentiments.
J’ai bien entendu éprouvé beaucoup de plaisir à lire cet épisode où tout (ou presque) converge vers les dragons !! Et en plus, enfin, on les voit, (enfin, vaut mieux pas être dans leur voisinage proche quand même !!). Ce qui se passe du côté du Mur n’est pas mal non plus, avec une surprise (pas si agréable d’ailleurs) à la clef ! Ce George Martin !! Il est quand même doué pour nous réserver des sacrées surprises ! Mais bon, c’est lui l’auteur, et si l’envie lui prend de faire disparaitre un de ses personnages…
L’autre sentiment que j’éprouve est évidemment la frustration : quoi, la suite, même si elle est en cours d’écriture, n’est pas encore à portée de mes petites mains avides ?? Il faut avouer que la patience n’est pas ma plus grande qualité !!
En attendant la suite, (elle finira bien par arriver, non ?), je crois que ma PAL regorge de suffisamment de livres pour tenir un ‘tit moment…

Une critique de Crazynath publiée le 30 décembre 2015 sur Babelio  à cette adresse.

Critiques des tomes précédents :

« Une saga qui vous accroche jusqu’à la dernière page. Tout simplement brillant. » Robert Jordan

« La naissance d’un grand classique, que nous lirons et relirons pendant de nombreuses années. » Locus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s